L'actualité des Arts Florissants :

À l'occasion du 250e anniversaire de sa mort, Rameau est à l'honneur dans la programmation des Arts Florissants.

Platée
Direction : William Christie / Paul Agnew
Lieux : Theater an der Wien (19, 19, 21, 54, 26, 28 février) - Opéra Comique (20, 22, 24, 25, 27, 30 mars) - Lincoln Center (2 avril)

Festival Rameau
du 22 au 29 mars à l'Opéra Comique

Sortie du CD "Dans le jardin de monsieur Rameau"
aux Èditions Arts Florissants
le 26 mars

Lire plus d'actualités
Ècouter Charpentier

Ècouter Landi

L'air fran¸ais, un air intime à Froville avec Élodie Fonnard et Marc Mauillon

Elodie Fonnard

image Jeune soprano révélée en 2011 par le Jardin des Voix de William Christie, Elodie Fonnard compte parmi les chanteuses les plus en vue sur la nouvelle scène baroque. Ses engagements l’emmèneront durant la saison 2014 sur les planches du Barbican Center, du Théâtre du Luxembourg, de la Cité de la Musique, de l’Opéra de Dijon ou encore de Lausanne.
Pianiste de formation, elle étudie le chant aux conservatoires de Caen et d’Alen¸on avec Alain Buet. Elle se perfectionne ensuite avec Raphaël Sikorski. Elle est également diplômée en Musique Ancienne (CRR de Paris, classes de Howard Crook et Kenneth Weiss). A 17 ans, elle fait ses débuts au Théâtre de Caen dans le rôle de Mastrilla (La Périchole d'Offenbach). Depuis elle s’est produite avec Le Concert d’Astrée d'Emmanuelle Haim (Juno, The Fairy Queen de Purcell), Le Poème Harmonique de Vincent Dumestre (Hymen, Cadmus et Hermione de Lully), Les Arts Florissants de William Christie notamment dans Atys de Lully (Flore), Dido and Aeneas de Purcell (Belinda), Acis and Galatea de Händel (Galatea), , Actéon de Charpentier (Diane), David et Jonathas de Charpentier au Festival d'Aix-en-Provence.

On a pu l’entendre sur de nombreuses scènes fran¸aises telles que l’Opéra Comique, l’Opéra Royal de Versailles, ainsi qu’en Europe, en Chine (Forbidden City Concert Hall – Pékin), et aux Etats-Unis (Lincoln Center, BAM – New York City). Au concert, Elodie chante le Requiem de Mozart, la Messe Nelson de Haydn, l'Oratorio de Noël de Saint-Saëns, la Messe en Ut de Beethoven ou encore le Stabat Mater de Poulenc.
Parallèlement à sa carrière de chanteuse lyrique, Elodie Fonnard intègre la compagnie de théâtre Soleil de Nuit (Bouteille(s) à la mer d'après Jacques Prévert, Zazie dans le métro de Raymond Queneau).
Parmi ses projets pour 2014, citons entre autre La petite Messe Solennelle de Rossini avec le pianiste Jean-Claude Pennetier et le Chœur Aedes, un cycle de cantates fran¸aises à l’Opéra Comique, et le rôle d’Eglé dans Daphnis et Eglé de Rameau avec les Arts Florissants.

Marc Mauillon

image

La saison 2013-2014 du baryton Marc Mauillon illustre l'éclectisme de ses choix musicaux, tout comme la double sortie cet automne chez Eloquentia de l'intégrale des mélodies de Poulenc / Eluard (Miroirs Brûlants, avec Guillaume Coppola) et d'un troisième opus autour de Guillaume de Machaut (Mon Chant vous envoy).

Les musiques anciennes occupent une place de choix dans son parcours. Ainsi, il retrouve au Grand Théâtre de Luxembourg le rôle-titre d'Egisto avec le Poème Harmonique ; il est Momus et Cithéron dans Platée de Rameau au Theater an der Wien en Autriche, à New York et à l'Opéra Comique de Paris avec les Arts Florissants, avec qui il est également en tournée pour un programme d'Airs sérieux et à boire ; enfin, à l'Opéra de Rouen, il interprète pour la première fois dans Didon et Enée l'Enchanteresse (après avoir chanté plusieurs fois les rôles d'Enée et du Spirit). D'autre part, il retrouve cette année encore des partenaires de longue date : Doulce Mémoire et Jordi Savall aux USA, en France et en Europe.

La collaboration de Marc Mauillon avec les Arts Florissants remonte au premier Jardin des Voix en 2002. Depuis, il retrouve régulièrement William Christie, comme pour Armide de Lully au Théâtre des Champs-Elysées, la production de Didon et Enée mise en scène par Deborah Warner, de nombreux concerts dans des répertoires variés (airs de cour, petits et grands motets...) ou encore la reprise de la mythique production d'Atys dans laquelle il a été Idas à l'Opéra-Comique, à Caen, Bordeaux et à New York. Avec le Poème Harmonique de Vincent Dumestre, il a enregistré et interprété en concert le Combatimento de Monteverdi, et été Cadmus dans Cadmus et Hermione. Dirigé par Louise Moaty et Bertrand Cuiller, il a été Adonis dans Vénus et Adonis de Blow à Paris, Caen, Luxembourg, Lille, Grenoble, Nantes et Angers. Avec le Concert Spirituel, il a été l'un des deux moines loufoques du King Arthur de Shirley et Dino. Enfin 2012 a vu ses débuts à l'Opéra de Paris dans le rôle de Tisiphone (Hippolyte et Aricie de Rameau – Emmanuelle Haïm, Ivan Alexandre).

Marc Mauillon se produit aussi dans des répertoires plus récents, jusqu'à la création contemporaine. Il tient notamment cette saison le rôle-titre de la création de Robert le Cochon et les kidnappeurs de Marc-Olivier Dupin à l'Opéra Comique. Dans ce domaine, il a enthousiasmé la critique et le public avec Cachafaz d'Oscar Strasnoy d'après une pièce de Copi à Quimper, Paris, Besan¸on, Rennes, Bourges et Saint Etienne (mise en scène de Benjamin Lazar, direction musicale de Geoffroy Jourdain), on a pu l'entendre dans le rôle de Roger (Le Balcon d'Eötvös), ou encore dans Roméo et Juliette de Dusapin à l'Opéra Comique. Il a été Pelléas dans Pelléas et Mélisande et tous les rôles masculins de L'Enfant et les Sortilèges au Festival de la Meije ; il a également chanté le Mari (Les Mamelles de Tirésias de Poulenc) et, à l'Opéra National de Lorraine, le trio de Trouble in Tahiti de Bernstein et l'Horloge Comtoise et le Chat (L'Enfant et les Sortilèges).

Dans l'opéra mozartien, il a été Papageno (La Flûte Enchantée) dans de nombreuses productions, à l'opéra de Massy avec l'Orchestre National d'Ile-de-France, au Théâtre Musical de Besan¸on et à l'esplanade de Saint-Etienne, et Guglielmo (Cosi Fan Tutte en tournée en 2008-2009 et 2009-2010).

Il a enfin abordé avec succès l'opérette : Offenbach (La Vie Parisienne, dans laquelle il a plusieurs fois incarné Bobinet, en particulier à Angers-Nantes Opéra), Rosenthal (Rayon des Soieries), Ganne (Les Saltimbanques à l'Opéra d'Avignon). Dans Offenbach, on a aussi pu l'entendre à la salle Pleyel dans une version concert des Contes d'Hoffmann avec les Musiciens du Louvre de Marc Minkowski.

Sa discographie comporte entre autres les deux premiers volets consacrés à Machaut (L'Amoureus Tourment et Le Remède de Fortune, avec Vivabiancaluna Biffi, Angélique Mauillon et Pierre Hamon, tous deux succès critiques (deux "Diapason d'Or" dont un "Diapason d'Or de l'Année") et publiques) ; de nombreux enregistrements de Jordi Savall (Jerusalem, La Tragédie Cathare, La Dynastie Borgia, Erasme de Rotterdam...) et des Arts Florissants (Le Grand Office des Morts / Te Deum, Le Jugement de Salomon) ; le Combatimento où il incarne Testo avec le Poème Harmonique. En DVD, citons Atys, Armide, Didon et Enée avec les Arts Florissants, King Arthur avec le Concert Spirituel et prochainement Vénus et Adonis.